Antwort schreiben 
 
Themabewertung:
  • 0 Bewertungen - 0 im Durchschnitt
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
A. DUMAS.
22.11.2010, 13:52
Beitrag: #1
A. DUMAS.
A. DUMAS.

Oui, la femme, semblable au doux Emmanuel,
Vers nous, des mains de Dieu, s’épancha, blanche et pure ;
Mais l’homme, être tombé, posa sa lèvre impure
Sur ce front embaumé d’un parfum immortel.

Mais cet intime cœur, amour de l’Eternel,
Qu’il combla de douceurs, de grâces sans mesure,
Vit s’effeuiller, dès lors, sous une main trop sûre,
L’innocence et l’éclat qui lui venaient du ciel.

Des vents froids ont passé sur l’humaine vallée :
Leurs souffles ont courbé cette fleur isolée
Dans les ronces où meurt sa belle liberté.

Oh ! j’espère pour toi, dont l’amour était l’âme,
Rayon venu du ciel, dont on éteint la flamme,
O Femme, doux martyr de la perversité !...
Alle Beiträge dieses Benutzers finden
Diese Nachricht in einer Antwort zitieren
Antwort schreiben 


Gehe zu:


Kontakt | Edition Elf | Nach oben | Zum Inhalt | Archiv-Modus | RSS-Synchronisation